Après avoir bourlingué au quatre coins du monde, notre Manu national à posé sa besace à Thiers dans les années 90 pour se lancer dans la coutellerie. Il participera à la création du légendaire 9.47 de la marque Perceval, couteau qui à conquis les plus belles tables de nos confrères. Il part ensuite se lancer dans la photo en Asie, avant de revenir sans un radis en France. C’est là qu’avec les encouragements de tous ses copains bistrotiers il se lance dans la quête de la cochonnitude suprême. Il reprend une petite entreprise de salaison exangue à Saint-Romain Lachalme dans la Haute-Loire et remet tout à plat: tout sera désormais produit sans aucun ajout de produit chimique ou de conservateur, le cochons sont sélectionnés chez des producteurs vertueux, les épices et aromates sont triés sur le volet (câpres de Linosa, poivre blanc de Malabar, sel de Millac, marc de Riesling de chez Binner, vin blanc naturel de Jerôme Saurigny…). Le soucis du détail est impressionnant et le résultat à la hauteur.
Saucisses à cuire revisitées, crépinettes et charcuteries de haute volée viennent désormais garnir les plus belles tables… dont la nôtre, bien évidemment !